L'Hôpital Privé Arnault Tzanck Mougins Sophia-Antipolis est doté d’un règlement intérieur
qui organise la vie et les conduites à tenir au sein des pôles d'activités. 

 

LES ACCOMPAGNANTS 

Les accompagnants sont les personnes pouvant séjourner auprès du patient et bénéficier également du service de restauration, ainsi que d'un forfait de stationnement (suivant les tarifs en vigueur).

La prestation est accordée en fonction des disponibilités en chambre particulière, et sur demande dès la préadmission, à l'accueil ou auprès du cadre infirmier du service.

 

LES ANIMAUX

Ils ne sont pas admis dans l'Etablissement, ni même dans les halls d'accueil.

 

L' ANONYMAT

Si vous souhaitez que votre présence dans l’Etablissement ne soit pas divulguée, signalez-le dès votre admission administrative ou à l’infirmièr(e) du service d’hospitalisation. Un protocole spécifique sera mis en place sans délai pour respecter votre demande.

 

LES ASCENSEURS

Ils sont interdits aux enfants non accompagnés (voir Enfants).
Nous vous demandons de respecter l'affectation des ascenseurs, dans un souci d'hygiène , et de n'utiliser que les ascenseurs réservés aux visiteurs.

 

LES BARRIERES DE LIT

Ce sont des dispositifs médicaux destinés à assurer la sécurité des patients alités sur prescription médicale ; seuls les professionnels formés peuvent les manipuler.
En aucun cas ces barrières ne doivent être maniées par les visiteurs ou d’autres patients.

 

LE BRUIT

Les visiteurs et les patients sont tenus d'observer le silence dans les couloirs et sont priés d'éviter tout bruit pouvant perturber le calme des Etablissements.
Pour le repos de tous, les patients doivent réduire le volume de la radio et/ou de la télévision à partir de 21 heures.
Lorsqu'un patient ou un visiteur cause des désordres persistants, le Directeur ou son représentant prend, si nécessaire avec l'accord du Médecin, toutes les mesures appropriées pouvant aller, éventuellement, jusqu'à l'exclusion de l'intéressé(e).

 

LES BOISSONS

Des distributeurs de boissons non alcoolisées sont à votre disposition dans les halls d'accueil, cafétéria et dans les services des Etablissements.
La société de service qui met ces appareils à la disposition du public est seule responsable de leur bon fonctionnement.
L’introduction de boissons alcoolisées dans l’Etablissement est formellement interdite.

 

LES CHAMBRES


Nos Etablissements proposent des chambres à un ou deux lits,
offrant toutes :

• Salle de bain avec W.C et douche 
• Climatisation individuelle
• Appel infirmière centralisé
• Fluides médicaux (oxygène, vide, …)
• Téléphone (avec supplément)*
• Télévision (avec supplément)*
• Coffre-fort individuel (avec supplément)* 
• WIFI gratuit
• Rideaux électriques de séparation dans les chambres doubles pour le respect de votre intimité

Pour des questions d’hygiène, d’intimité et de confort, il est conseillé de garder fermée la porte de votre chambre.

Pour un plus grand confort, nous vous proposons des chambres particulières "classique" et "prestige" avec supplément.

Elles sont accordées aux patients sur simple demande auprès du Cadre Infirmier ou du bureau des admissions, selon les disponibilités (*) : inclus dans le tarif "Chambre Particulière".

Si vous n’êtes pas seul(e) dans votre chambre, ayez la gentillesse de respecter votre voisin et son repos.

Il est strictement interdit de quitter la chambre sans que le personnel n'en soit avisé préalablement.

 

LA CIRCULATION

Les patients et visiteurs doivent respecter la signalisation. Le code de la route est applicable sur les voies de circulation et de stationnement dans l'enceinte de l'Etablissement.
Pas de stationnement devant les zones pompiers, handicapés, réservées aux ambulances.
En cas de stationnement illicite ou dangereux, la Direction peut être amenée à faire enlever les véhicules en infraction aux frais du contrevenant (cf  Règlement Intérieur du parking - cliquez ici)

 

LE COURRIER

Le courrier est distribué chaque jour dans les services.

Vous pouvez déposer votre courrier affranchi pour envoi auprès du personnel d'accueil.

 

LE CULTE

La liste des représentants des différents cultes est disponible à l'accueil des Etablissements.

Le site bénéficie d'une chapelle qui se trouve dans les jardins de la résidence de retraite.

 

LES DECHETS

Chaque chambre et salle d’eau sont équipées d’une poubelle. Il est interdit de jeter des détritus dans les WC ou par les fenêtres.

 

LES GESTES D'URGENCE

Les halls d'accueil sont équipés de défibrillateurs cardiaques semi-automatiques

Article R.6311-15 du Code de la Santé Publique : "toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe".

 

LES DIRECTIVES ANTICIPEES

[Cf. Article L.1111-11 du code de la santé publique]
Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait dans l’incapacité d’exprimer sa volonté.
Ces directives indiquent exclusivement ses souhaits concernant les  conditions de mise en œuvre,  de limitation ou d’arrêt de traitement. Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical. Renouvelables tous les trois ans, elles peuvent être, dans l’intervalle, annulées ou modifiées à tout moment. Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles au médecin qui vous  prendra en charge au sein de l’Etablissement : confiez-les lui ou signalez leur existence et indiquez les coordonnées de la personne à laquelle vous les avez confiées.

Un formulaire réservé à la rédaction de vos directives anticipées est disponible en ligne et dans les services de soins.

 

LES DOMMAGES MATERIELS

Il est rappelé au patient qu'il est responsable des dégâts qu'il pourrait causer et/ou accidents qui pourraient être occasionnés par le matériel personnel qu'il utiliserait au sein de l’Etablissement. Il lui appartient donc de vérifier qu'il est garanti par son assurance pour cette utilisation qui, en aucun cas, ne peut être faite sans l'accord de la Direction ou de ses représentants autorisés.
Cette obligation  est valable pour tous les appareils, y compris pour les ordinateurs.

 

LA DOULEUR

Un médecin algologue, spécialiste de la prise en charge de la douleur intervient sur les 3 pôles d'activité.
Il visite les patients à la demande de ses confrères ou les reçoit en consultation externe, gratuite exclusivement dans le cadre des soins de support en cancérologie.

 

L'ELECTRICITE

Pour éviter des perturbations dans l'installation électrique, un risque d'incendie et une gêne aux patients voisins, il est interdit, sans autorisation spéciale de la Direction, de brancher des appareils électriques, bouilloire, lisseur de cheveux, radio, etc.

 

LES ENFANTS

En application de la législation actuelle et pour leur sécurité, les visites des enfants de moins de 15 ans sont interdites dans les services de soins.

 

LES ETRANGERS

Le Cadre Infirmier de votre Service d’Hospitalisation tient à votre disposition la liste des personnels maîtrisant une langue étrangère, pour faciliter le dialogue avec les équipes soignantes.

 

LES ETUDIANTS

L' Etablissements accueille des étudiants dont vous êtes en droit de refuser la présence lors de la visite du Médecin ou durant vos soins.
Ces derniers sont soumis aux règles de confidentialité, d'hygiène, etc... en vigueur.
L' Etablissement a également une mission d'enseignement médical et accueille des internes en médecine et en pharmacie au sein des différents services.

 

LES FLEURS

Par souci d’hygiène, les fleurs et les plantes sont interdites dans nos Etablissements.

 

LES FUMEURS

Il est formellement interdit de fumer dans les locaux de l'Etablissement et à leurs abords immédiats.
Les cigarettes électroniques sont également interdites. "charte hôpital sans tabac".
Depuis le 1er Février 2007, le fait de fumer au sein d’un établissement de santé est passible de l’amende prévue pour les contraventions de 3ème classe (Décret du 15 Novembre 2006). Toute personne qui ne respecterait pas cette interdiction fera l'objet d'un signalement par le personnel soignant afin d'envisager les mesures qui s'imposent.

Nous sommes adhérents au réseau "Hôpital Sans Tabac"

 

L'HYGIENE

Dès l’admission dans l'Etablissement, toutes les règles et recommandations concernant l’hygiène obligent à la fois l’Etablissement, le patient, ses accompagnants et ses visiteurs.

 

L'INCENDIE

Les consignes sont affichées à chaque étage et doivent être scrupuleusement respectées.
Toute personne qui enfreindra les règles de sécurité (notamment l’interdiction de fumer) et provoquera un incendie en supportera les conséquences devant les diverses juridictions.

 

L'ACCES AU DOSSIER MEDICAL

Conformément  à la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, les patients peuvent demander l'accès aux informations  contenues dans leur dossier médical.

Demande du patient

Le patient peut désigner un médecin de son choix selon les conditions définies par voie réglementaire. La demande doit être adressée au Directeur de l'Etablissement accompagnée d'une copie RECTO/VERSO d'une pièce d'identité en cours de validité.

 

Formulaire de demande d'accès à votre dossier médical : téléchargeable ici

 

Demande des ayants droit

L'accès aux informations contenues dans le dossier médical d'un défunt sont possibles selon trois motifs : connaître les causes de la mort, défendre la mémoire du défunt ou faire valoir ses droits.
A noter qu'avant toute transmission, l'absence d'opposition du défunt sera vérifiée.
La demande, adressée au Directeur de l'Etablissement, doit être accompagnée d'une copie RECTO/VERSO d'une pièce d'identité en cours de validité, d'un acte notarié attestant de la qualité d'ayant droit et d'une copie du livret de famille prouvant la filiation avec le défunt.


Formulaire de demande d'accès au dossier médical par les ayants droit : téléchargeable ici

 

Le délai de délivrance des informations court à compter de la réception du courrier de demande et de l'ensemble des pièces justificatives.

Pour les dossiers datant de moins de 5 ans, le délai est de 8 jours, après observation d'un délai de 48 heures.

Pour les dossiers datant de plus de 5 ans, le délai est de 2 mois.



Un dispositif d’accompagnement médical est recommandé au demandeur dans certaines situations pour la communication du dossier médical ; celui-ci peut également saisir la Commission des Usagers (C.D.U.) instituée dans l’Etablissement.
 

INFORMATIQUE & LIBERTE - RGPD

Dans le strict respect du secret médical, les Etablissements gèrent un fichier informatisé des données médicales, paramédicales et administratives des patients qu'ils prennent en charge.
Sauf opposition de votre part, certains renseignements vous concernant, recueillis au cours de votre consultation et de votre hospitalisation, feront l'objet d'un enregistrement informatique réservé à l'usage exclusif des équipes médicales, paramédicales et administratives.
Ces données sont recueillies par le Médecin responsable de l'Information Médicale de l'Etablissement et sont protégées par le secret médical.

Toute personne accueillie a accès, sur sa demande, aux informations la concernant et contenues dans les fichiers informatiques de l'établissement, en application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978.
Dans ce cadre, le patient a le droit de s'opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et au traitement de données nominatives le concernant, dans les conditions fixées à l'article 26 de la loi du 6 janvier 1978 susvisée.
Le patient peut, par l'intermédiaire d'un Médecin désigné par lui à cet effet, exercer son droit d'accès et de rectification. Ce droit s'exerce auprès du Médecin responsable de l'Information Médicale, par l'intermédiaire du praticien qui suit le patient dans l'Etablissement.

 

INTERNET-WIFI

La connexion au réseau WIFI est GRATUITE et accessible sur demande lors de votre entrée ou en cours de séjour à l'accueil de l'Etablissement.

LE LINGE

Le linge personnel n'est ni fourni ni entretenu. Il est interdit de laver du linge dans les lavabos. Le linge de toilette est fourni gracieusement pour le patient en chambre particulière, en Médecine et en Chirurgie. Un kit de linge de toilette est à votre disposition sur demande, au tarif en vigueur.

 

LES MEDICAMENTS

Seuls les traitements médicamenteux prescrits par les Médecins de l’Etablissement et dispensés par les infirmières doivent être pris par les patients ; il est donc formellement interdit de fournir au malade des médicaments non prescrits durant son séjour.
Si un patient arrive avec son traitement personnel, les médicaments seront conservés dans l'infirmerie du service, dans un rangement dédié, durant toute la durée de l'hospitalisation et restitués à sa sortie. Il est donc conseillé aux patients de venir sans traitement médical quel qu’il soit.
Les prescriptions médicamenteuses faites en cours d’hospitalisation par le Médecin Responsable tiennent compte de ces traitements personnels (seul le conditionnement peut être modifié : les médicaments sont susceptibles d'être substitués par la pharmacie).


Les patients sont priés de ne pas s’absenter sans en avertir le personnel soignant et doivent être de retour dans leur chambre impérativement pour la distribution des médicaments aux horaires suivants :

• 07h30 - 08h30
• 11h30 - 12h30
• 17h30 - 18h30

 

LES MINEURS ET INCAPABLES MAJEURS

Toute intervention ou traitement doit faire l’objet d’un accord préalable écrit de l’autorité parentale, pour les mineurs et du tuteur, pour les incapables majeurs.
Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir sont délivrées à leurs représentants légaux (autorité parentale ou tuteur). Cependant, le professionnel de santé doit informer les intéressés de manière adaptée à leur maturité ou à leur discernement et doit les faire participer dans la même mesure à la prise de décision les concernant.
Le Médecin pourra passer outre les recommandations de l’autorité parentale ou du tuteur en cas de risque de conséquences graves pour la santé de la personne protégée.

N’oubliez pas de vous présenter à l’admission avec votre livret de famille.

Mineurs

La personne mineure qui souhaite garder le secret sur le traitement ou une intervention peut s’opposer à ce que le Médecin qui l’a traitée communique au titulaire de l’autorité parentale les informations médicales la concernant.
Dans l’hypothèse où le mineur n’a pas précisé son accord ou son refus à toute communication, le Médecin doit solliciter le consentement du mineur. S’il refuse, ceci fait obstacle à toute communication au détenteur de l’autorité parentale.
Bien sûr, le mineur peut demander à ce que les informations soient communiquées à la personne ayant autorité parentale par l’intermédiaire d’un Médecin (Médecin traitant ou Médecin désigné par le destinataire de l’information).
La loi du 4 Mars 2002 dispose que le Médecin peut se dispenser d’obtenir le consentement des titulaires de l’autorité parentale si le mineur s’oppose expressément à leur consultation. Le Médecin devra cependant, dans un premier temps, s’efforcer d’obtenir le consentement du mineur à celle-ci.
Si le mineur maintient son opposition, il devra néanmoins se faire accompagner d’une personne majeure, pour que le Médecin puisse mettre en oeuvre le traitement ou l’intervention.

Incapables majeurs

Il est nécessaire que l'Etablissement soient informé de leur situation. Certains aspects liés à leur état de santé peuvent amener leur tuteur et l'Etablissement à prendre des décisions indispensables à leur prise en charge.

 

LES MUTUELLES

Les demandes de prise en charge doivent être réalisées avant votre admission.
A défaut, l'avance des frais d'hospitalisation et des suppléments éventuels vous sera demandée.

 

LES PARKINGS

 

Pour éviter les stationnements abusifs et permettre à nos patients et à leurs visiteurs de disposer à tout moment de places de stationnement privatives sur le site, le parking (près de 700 places) a été réglementé et rendu payant.

Cependant, il existe une possibilité de "dépose minute" qui permet l’accès libre et gratuit pendant 30 minutes ; dans ce cas le ticket délivré à la borne d'entrée n'a pas à être validé aux caisses de paiement avant la sortie.

Au-delà de ces 30 minutes, le parking devient payant. Dès lors, le ticket doit être validé à l’une des caisses de paiement installées sur le site pour autoriser la sortie à l’une des bornes de sortie (Avenue du Docteur Maurice DONAT ou rue du Docteur Antoine RANCE).
Ce parking n’est pas gardé et la Direction ne pourra en aucun cas être tenue responsable en cas de sinistre, dégradation, vol…

De nombreuses places de stationnement gratuites à proximité immédiate du site (accessibles par l’Allée des Ormes via l’Avenue du Docteur Maurice DONAT) ont été aménagées par la Mairie de Mougins.

Cliquez ici pour télécharger le règlement intérieur des parkings.

 

LA PERSONNE DE CONFIANCE

 

La Loi n° 2002-303 du 4 Mars 2002 « Art. L. 1111-6 du C.S.P. » offre la possibilité aux malades, quel que soit le type d’intervention et la durée d’hospitalisation, de désigner une personne de confiance.
En application de cette loi, nous mettons à votre disposition lors de votre admission un formulaire "personne de confiance", que vous pouvez également retirer auprès des hôtesses d’accueil ou auprès des infirmier(ère)s de chaque service.
Celui-ci vous permettra de procéder par écrit à la désignation de la personne de confiance que vous aurez choisie.


En effet, pendant votre séjour, vous pouvez désigner librement, par écrit, une personne de votre entourage en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Cette personne, que les Etablissements considèreront comme votre "personne de confiance", sera consultée dans le cas où vous ne seriez pas en mesure d’exprimer votre volonté ou de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Elle pourra en outre, si vous le souhaitez, assister aux entretiens médicaux afin de participer aux prises de décision vous concernant. Sachez que vous pouvez annuler votre désignation ou en modifier les termes à tout moment

 

 

LES POURBOIRES

 

Les pourboires et gratifications sont interdits par le règlement.
N'insistez pas auprès du personnel pour qu'il les accepte, vous lui feriez commettre une faute.

 

 

LES PROTHESES

 

Nous vous remercions, d'une manière générale, de veiller sur vos objets personnels et de porter une attention toute particulière à vos lunettes, prothèses auditives et/ou dentaires. 
Pour ce faire, nous vous demandons de vous munir d'étuis/boites dédiés et nous vous déconseillons vivement de déposer vos prothèses dans des mouchoirs en papier, compresses ou tout autre support susceptible d'être jeté. Le personnel paramédical ou administratif peut vous fournir une boite pour prothèses au tarif en vigueur dans l' Etablissement.
En cas de perte ou de dégradation, la responsabilité des Etablissements ne saurait être engagée si ces recommandations ne sont pas respectées.

 

 

LES RECLAMATIONS

 

La Direction, désireuse de donner la plus grande satisfaction aux patients, vous rappelle que les réclamations éventuelles, pour être fructueuses,  doivent être faites au responsable du service concerné, au décours de l'hospitalisation.

Si cette première démarche ne vous apporte pas satisfaction, vous pouvez adresser un courrier au Directeur de l’Etablissement, qui après enquête, vous apportera les éléments de réponse. Vous pouvez si vous le souhaitez, demander une médiation dans le cadre de la  Commission des Usagers (CDU).  Le ou les médiateurs (médical et/ou non médical) pourra vous recevoir pour évoquer les difficultés rencontrées. Cette médiation est à solliciter auprès du secrétariat de la CDU en téléphonant au 04 97 16 68 76.

Les médiateurs veilleront à ce que votre plainte ou réclamation soit instruite selon les modalités prescrites par le Code de la Santé Publique (articles R.1112-91 à 94) et feront le lien avec la CDU dont la mission est de veiller au respect des droits des Usagers. Dans les suites de la médiation, la CDU peut être sollicitée avec votre accord, et donner un avis à votre réclamation.

La CDU a pour mission de vous aider dans vos démarches. Elle est force d’avis et de recommandations en vue de l’adoption de mesures d’amélioration de l’accueil et de la prise en charge des personnes hospitalisées et de leurs proches. Elle peut être amenée dans certains cas à examiner votre plainte ou réclamation. Pour établir ses recommandations, la CDU s’appuie, en particulier, sur toutes vos plaintes, réclamations, éloges, remarques ou propositions : c’est pourquoi il est très important,  de nous  faire part de vos avis.

 

LES REPAS

 

Nos Etablissements proposent des repas adaptés à votre état de santé. En cas de régime particulier ou d’allergies, il est demandé au patient de bien vouloir l’indiquer à la diététicienne ou au Cadre Infirmier du service afin qu’il en soit tenu compte dans la préparation des repas. En cas d’anomalie de régime, signalez-le immédiatement au personnel chargé du service des repas en vue d’une correction rapide.
La diététicienne est notamment sollicitée sur demande des Médecins afin de rencontrer les patients et réaliser une consultation diététique.
Vous pouvez inviter la personne de votre choix à déjeuner ou à dîner en votre compagnie : il vous faudra acheter un ticket repas à la réception (au plus tard le jour même avant 9 heures le matin).

En aucun cas les accompagnants ne peuvent se faire attribuer les repas non pris par les malades. (vous avez également la possibilité de déjeuner au restaurant self Service situé au rez de chaussée du Pôle de Médecine PLEIN CIEL)

Pour assurer la totale maîtrise du traitement médical, veuillez ne pas apporter au patient de boissons ou d’aliments sans avis médical. Seules les denrées alimentaires non conservées au froid peuvent être apportées au patient, dans le respect de son régime alimentaire.

 

LA SECURITE

 

Nos Etablissements disposent d’un système de protection des personnes comprenant une vidéosurveillance (autorisation préfectorale délivrée le 20 mars 2009), d'un système de sécurité incendie et d'une Gestion Technique Centralisée (GTC), afin d'assurer la quiétude à l’intérieur des bâtiments et aux abords extérieurs immédiats.

 

LES ASSISTANTES SOCIALES
 

Des assistantes sociales diplômées sont à la disposition des patients et de leur famille :

• Pour les Pôles de Chirurgie et de Soins de Suite :
(Tél : 04.97.16.66.70) : de 8h30 à 16h

 Pour le Pôle de Médecine :
(Tél : 04.97.16.65.65) : de 14h à 16h du Lundi au Vendredi.

 

LE TELEPHONE
 

Toutes nos chambres sont équipées d’un poste téléphonique qui permet de recevoir et émettre des appels (suivant les tarifs en vigueur).
Lors de votre admission, à la demande d’ouverture de ligne, un code confidentiel vous est remis pour appeler l’extérieur.
Ce code à 4 chiffres permet de téléphoner directement de la chambre.

Un numéro direct d'appel pour vos correspondants vous sera également communiqué.
Pour la quiétude du patient hospitalisé, les communications entrantes via le standard général ne pourront plus être transmises à partir de 20 heures.

 

LE TELEPHONE MOBILE

En application de la Circulaire du Ministère de la Santé n° 40 du 9 octobre 1995, il est rigoureusement interdit dans les Etablissements de soins. Le conserver en position éteinte.

 

LA TELEVISION
 

Nos établissements mettent à la disposition des patients des téléviseurs munis de télécommandes.
Des antennes satellites permettent de recevoir de nombreux programmes en langues française, italienne, anglaise et allemande (la télévision est comprise dans le forfait "chambre particulière").
La liste des chaînes est disponible dans le tiroir de votre table de chevet.

 

LA TENUE

Une tenue vestimentaire convenable est exigée de la part des patients et des visiteurs. Il est interdit de se promener en maillot de bain ou torse nu sur le site, dans les couloirs, les halls et les salons de l'Hôpital Privé.

 

LES VIOLENCES HOSPITALIERES
 

Les professionnels de santé travaillent dans le souci d'assurer la sécurité des soins. Une politique zéro tolérance est mise en oeuvre au sein de l' Etablissement contre les agressions verbales, les insultes, les menaces et les violences de toute sorte. L'équilibre dans la relation professionnel de santé/usager est le garant du respect tant du patient et de son entourage, que du personnel soignant et des lieux de soins.

En cas de comportement inadapté, la Direction pourra être amenée à mettre un terme au séjour, après accord du médecin responsable.

 

LES VISITES
 

La limitation des horaires des visites est indispensable à la qualité des soins prodigués aux patients ; aussi toutes explications utiles seront fournies si nécessaire par le responsable du service.
Sauf cas particulier justifié par l'état du malade, les visites sont autorisées tous les jours :

• De 12h à 20 heures
• De 15h à 20 heures pour l’Unité de Soins Intensifs Cardiologiques du Pôle de Médecine Plein Ciel (seulement une personne à la fois).

Les visites des enfants de moins de 15 ans sont interdites dans les étages.

Les visiteurs ne doivent pas troubler le repos des patients ni gêner le fonctionnement des services ; lorsque cette obligation n'est pas respectée, l'expulsion du visiteur et l'interdiction de visite pourront être décidées par la Direction.

Le respect de mesures d'hygiène particulières peut être demandé si l'état du patient le nécessite.

Les journalistes, photographes, démarcheurs et représentants n'ont pas accès auprès des patients ; sauf accord de ceux-ci et autorisation écrite donnée par la Direction.
Les Associations et Organismes qui envoient auprès des malades des visiteurs bénévoles doivent préalablement obtenir l'agrément de la Direction.

 

LES VOLS

La Direction des Etablissements n’est responsable que des objets, valeurs ou espèces déposés en ses coffres contre remise d’un reçu. Ces objets ne seront rendus que sur production de ce reçu (sauf dimanche et jours fériés). Il est donc conseillé de penser à récupérer vos objets de valeur .
Les valeurs peuvent être déposées dans les coffres-forts individuels des chambres ; dans ce cas, les utilisateurs doivent conserver secret le code d’accès confidentiel qu’ils auront choisi.

L' Etablissement ne peut être rendu responsable des dépôts confiés à son insu au personnel.

 

Reglement interieur
Pour en savoir plus

Pour toutes informations complémentaires,
nous vous invitons à consulter le Livret d'Accueil